« Paris qui dort » film de René Clair (durée : 36mn)

Ce film met en lumière Paris et la Tour Eiffel de façon unique.
L’histoire mystérieuse et fantastique de ce Paris endormi est à la fois comique et poétique : la Tour Eiffel y est filmée sous tous les angles, certaines scènes sont à peine imaginables…
Les musiques de Satie, Joplin, Debussy et Fauré, pour ne citer que ces compositeurs mettent en valeur ce Paris des années 20.
Elles accompagnent le film de René Clair et sont interprétées par un trio classique piano, violoncelle et flûte : Isabelle Poulain, Sabine Jehanno et Marie Tournemouly.
De plus, les musiciennes proposent une première partie composée d’œuvres de compositeurs de la même époque, Ravel, Fauré, Debussy, Satie… en formation duo et trio (durée modulable selon le public).
Pour conclure et en fonction de la demande de l’organisateur, un débat s’établit entre les artistes et le public.
Il est possible de faire deux séances dans la même journée, une pour les scolaires, l’autre tout public.
La location du film est à la charge de l’organisateur auprès du distributeur.

I Avec l'aimable autorisation de Cristal TV

Ils ont dit…

« Je vous confirme naturellement toute l’admiration que j’ai ressentie lors de la projection du film de René Clair de 1923, dans le laboratoire de mon aïeul Gustave Eiffel, film muet avec la Tour EIFFEL en vedette.
J’ai été ému par ce film, et par le merveilleux accompagnement de votre Trio Musical , flûte, Violoncelle, et piano. Je tenais à féliciter toute vos équipes »
Philippe Couperie Eiffel, Président des Amis d’Eiffel et de la Tour Eiffel

LA SOUFFLEURIE EIFFELPARIS - 2019

«…. Le public slovène de la Cinémathèque a apprécié cette projection musicalement accompagnée et je tenais à vous remercier de votre prestation. …»
Dominique GESLIN Directeur de l’institut français C. Nodier , Ljubjana

PRINTEMPS FRANCO-SLOVENELJUBLJANA - 2007

« Satie avait-il vu "Paris qui dort " de René Clair ? Weber ou Villa Lobos avait-il été impressionné par la projection de ce film ? On pourrait le croire tellement leur musique semble avoir été écrite et inspirée par le film .
A moins que ce soit le talent de ces jeunes et talentueuses musiciennes (que sont Sabine Jehanno à la flûte, Mireille Cholet au violoncelle et Isabelle Poulain au piano) qui ont su choisir et adapter ces musiques et nous les rendre si proches de l'esprit du film. Et vive le croisement des arts ! »
Suzanne Lipinska - Directrice du Moulin d'Andé.

MUSIQUE AU MOULIN2007

« Non seulement la qualité de l’interprétation, mais le choix du programme – aussi bien en prélude au film que pendant la projection – ont été un ravissement. Votre talent et votre générosité ont séduit le public.»
A. Litardi Directeur de l’Institut français d’Istanbul

ANKARA MUSIC FESTIVALANKARA - 2008 ISTANBUL - IZMIR - 2008

« Un bijou ! La charmante bonbonnière de l’avenue Bourguiba a accueilli avec grâce le Ciné-concert de « Paris qui dort » film muet…un très beau cadeau pour les cinéphiles présents… »

FESTIVAL DE LA MEDINALe Renouveau - Tunis - 2009

« … Le travail de collage musical que vous avez accompli pour accompagner en direct le merveilleux film de René Clair, "Paris qui dort", est tout à fait remarquable.Il met en valeur avec intelligence les qualités poétiques du film et les spectateurs présents ont été touchés et ravis …

LA NUIT DU MUETPARIS - 2006

« Belle Prouesse…les quelques cinéphiles présents ont pu assister à un spectacle musical et cinématographique de grande qualité… »

Le Temps

« Paris qui dort » …. Seules cinq personnes déambulent dans la ville déserte.Cette vision lyrique et dadaîste de Paris est accompagnée par trois musiciennes, qui ont crée à partir d’œuvres diverses un collage musical étonnant. »

MON PREMIER FESTIVALPARIS - 2007

« Le spectacle de Ciné-concert … à constitué une soirée inoubliable.Evénement musical aussi bien que cinématographique…L’auditoire andorran a été conquis aussi bien par « Paris qui dort » que par la sensibilité et la beauté de vos interprétations,superbement coordonnées avec le film.Merci pour ce grand moment de bonheur.»
Gilles CHOURAQUI - Ambassadeur de France en Andorre

ANDORRE2009

« Un fantastique croisement des arts…Les cinéphiles et mélomanes ont trouvé leur compte, vendredi, au théätre municipal de Tunis, en assistant au ciné-concert…un croisement réussi entre musique et 7ème art mettant en valeur les images à la fois poétiques et comiques du film. »

Le Quotidien

« C’est toujours un excellent moment passé en votre compagnie ! La qualité, la grâce, la finesse et la poésie de votre interprétation ont conqui le public Méruvien et je m’en réjoui. »

Philippe PeyroutetResponsable du service culturel de la ville de Méru

Contact